Conversations authentiques à distance

Bulle de dialogue 30 avril 2020 . sketchnote

Peut-on vraiment entrer en conversation authentique à distance , qui plus à 50 personnes ? Les Bulles de  Dialogue, lieu de rencontres éphémères et participatives, en sont la preuve. A propos de la Bulle du 30 avril dont le thème était le déconfinement, voici ce que j’en écris :

Que de beaux moments hier dans une bulle avec 50 participants !

A tel point que le lendemain, j’ai reçu un message d’un participant, qui cherche à garder le contact avec quelqu’un rencontré dans la Bulle. Je suis touchée que les liens qui se créent aient envie de se poursuivre.

Ce qu’il s’est dit ..

Chaque bulle est unique. J’ai senti au retour de vos mini bulles la profondeur des échanges à l’expression de choc face à la brutalité du retour. Certains ont pris des notes que vous pouvez consulter ici.

En voici  un aperçu grâce au chat de fin sont je reproduis ici intégralement les réponses aux deux premières questions.

Question : Quelque chose qui m’a fait du bien ?

L’écoute

L’éclectisme

Des rencontres

La minute 30 de silence en sous-groupe

Sentir la présence humaine, la qualité de présence

Les prises de recul de Quentin

Le partage

Voir que d’autres avaient des émotions similaires à celles que j’ai ressenties

Parler de ma révolution

L’écoute bienveillante et sans jugement

Échanges profonds avec des personnes inspirantes

Les mots douceur, authenticité, lieu de vie, prononcés dans mon groupe…

Être ensemble, c’est tout 🙂

Sentiment d’universalité

La douceur du petit groupe

L’animation directement to the point

Voir des voyageurs….

Les phrases clefs entendues dans le petit groupe

La sincérité des participants de ma bulle

Humaniser la relation digitale, découverte nouvelles personnes, partager ensemble, respect, générosité

Sentir que nous partagions des préoccupations communes.

La connexion super sympa et profonde.

La solidarité

Le partage

L’intérêt du groupe pour mes propos

Échanger des points de vue

On se rejoint sur l’essentiel et c’est touchant

Être touché par des inconnues

Ça m’a fait du bien de constater que j’ai progressivement de mieux en mieux apprécié faire partie de cette bulle de dialogue alors qu’au début j’étais un peu en doute

Question : Quelque chose que j’ai appris ?

L’animation grand groupe sur zoom

Comment les allemands ont géré le confinement au nord du pays

Le stretching postural

J’ai appris à mieux écouter l’autre

La patience

La vie me veut du bien

Un moyen de parler ensemble autrement

J’ai découvert les bulles de dialogue

On peut danser avec les opposés…

Possible d’animer avec peu de mots. Bulles à tous yes!!!

La méthode et découvrir Christine

C’est ok de repartir avec plus de questions à la fin qu’au début !

Les bulles et les sous-groupes

Faire entrer des inconnus dans mon « intérieur »

Les bienfaits de l’écoute

Que l’on peut discuter de choses profondes avec des inconnus dans un temps réduit et qu’il en sorte quelque chose d’intéressant.

Que je pourrai garder des choses positives de cette période et que je peux faire du « et » au lieu du « ou »….

La gestion différente selon les pays

Des vies à distance

Ce qu’il se passe ailleurs, hors de mon quotidien

L’écoute

Le partage et la connexion à ce point!

Que l’on pouvait maintenant se poser des questions sur la place des enfants vis à vis des parents

D’autres visions du monde sur une période complexe

Les possibilités de ce type d’outils

Conversation café

J’ai appris que s’occuper de ce qu’on peut contrôler suffit.

Rien n’est facile

Différents métiers

Les différences peuvent avoir une dimension constructive et rassemblante

Que la technique permet de se retrouver et de dialoguer en confinement.

Un travail d’équipe

Un grand merci à Anna van der Aa, Sylvie Grataloup et Sophie Lavaur pour leur aide précieuse et leurs partages (nous avons fait mini-bulle dans la salle principale ;). Merci à Anne Monot pour la prise de note visuelle dans sa bulle que vous admirez ci-dessus !

A propos de l’animation de la Bulle

A 50, c’est plus stressant qu’à 30. Car les participants arrivent au fil de l’eau et la gestion des sous-groupes sur Zoom n’est pas du tout intuitive et plutôt limitée. Elle existe, c’est déjà ça. Conclusion : à 50, co-animation obligatoire, même en format standardisé comme celui-là.
Egalement plus de problèmes de connexions des participants. J’espère que la prochaine fois cela se passera mieux pour vous. Restons zen, c’est inévitable. J’attends le jour où c’est moi animateur qui vais me faire éjecter (oui, oui, ça arrive).

Mais quelles rencontres ! Je sens que le groupe commence à se diversifier et que des liens se créent..ou pas. Comme dans la vie quand on peut se toucher.

Parmi les nombreux sujets que le groupe souhaite voir aborder une prochaine fois,  j’ai choisi celui de la prochaine bulle, 7 mai, 18:00: Comment contribuer au monde de demain ?

Ces bulles sont ouvertes à tous, n’hésitez pas à diffuser autour de vous.

Pour recevoir les dates régulièrement quand on n’est pas disponible le 7 mai, on s’inscrit ici

Au plaisir de vous y retrouver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!