Revue de Presse N°2

Christine Koehler
Dans ce monde en réseaux où l’enjeu consiste à se transformer pour être capable d’évoluer à la vitesse du digital, n’oublions pas les invariants humains : nos possibles, impossibles et non impossibles influencent nos façons de penser.
Nous risquons de les plaquer sur l’intelligence artificielle qui dès lors risquent d’intégrer nos préjugés.
Ne perdons pas de vue le sens de ce que nous faisons et la nécessité d’apprendre, individuellement et collectivement  !
De grandes organisations montrent qu’une organisation souple est possible grâce à des équipes auto-organisées qui savent écouter, dialoguer de manière authentique, décider.
Bonne lecture de cette deuxième édition de la revue de presse !
Christine Koehler

Changer la culture d’une organisation : travailler avec l’emergence

Influence du groupe sur nos décisions

Qu’est-ce qu’un leadership partagé ?

Haier, une entreprise ouverte

Le délicat art du feedback

Innovation de rupture : le rôle des directions générales

9 comportements des équipes de direction qui sabotent l’innovation

Enjeux de l’intelligence artificielle et limites humaines

Apprendre : 70-20-10

Innover quand on n’a pas le temps

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.