Le Metier de Consultant, un exemple concret de la pratique de l’émergence

par Christine Koehler et Christopher Schoch

En invitant un groupe de consultants expérimentés à proposer des métaphores pour décrire le rôle qu’ils jouent auprès de leurs clients, nous ne savions pas sur quoi nous allions déboucher. En fait l’émergence de trois profils différents suggère que nous sommes en plein ajustement par rapport à la complexité des demandes de nos clients:
l’Éclaireur-Accompagnateur de démarches dans l’inconnu; la Sage Femme-Thérapeute qui aide à l’accouchement de vie nouvelle; et le Concepteur d’espaces et processus nouveaux.

métier de consultant et emergence

Au démarrage d’une récente formation sur l’émergence*que nous avons animée avec un groupe de consultants expérimentés, nous avons demandé à chacun de présenter son ou ses activités et ensuite de proposer un métaphore pour définir le rôle qu’il joue au près de ces clients. Pour cet exercice, nous n’étions pas certain de réunir toutes les conditions pour qu’il y ait de réels émergences #, mais puisque nous nous étions engagés à faire vivre aux participants une dynamique émergente, nous avons tenté le coup. Heureusement, car cette exercice a débouché sur une variété impressionnantes de termes et d’expressions et que vous retrouverez dans les encadrés un peu plus bas. De cet exercice , il ressort clairement que les exigences du métier sont devenues de plus en plus complexes.

[cudazi_quote source= »]Activités Types du Consultant en Management Par Rapport à ses Clients
Faciliter des réunions : équipes et grands groupes.
Réaliser des diagnostics
Faire la conception de projets de changement
Accompagner des individus ( coaching)
Accompagner des équipes ( teambuilding)
Donner des conseils sur le management et les RH.
Accompagner des projets
Animer des réseaux
Aider à la résolution de problèmes
Aider à la résolution de conflits
Former et accompagner à la pratique du management
Apporter des outils et des méthodes apprenants
Mettre en place des projets collaboratifs ( vision participative) [/cudazi_quote]

[cudazi_quote source= »]Activités Types du Consultant en Management Par rapport à son Marketing
Surveiller l’arrivée de nouvelles méthodes et modèles
Publier des livres et articles
Donner des conférences
Participer à des réseaux professionnels
Alimenter un site web ou blog ( les deux) [/cudazi_quote]

Une Vison Émergente du Métier du consultant en 2013

Si le dictionnaire définit un consultant simplement comme une personne compétente dans son domaine qui donne des consultations (selon Montaigne, “des actions “d’examiner quelque chose pour en tirer un renseignement“), nos participants ont fait ressortir que la pratique du métier connaît,dans le contexte actuelle, de multiples mutations.

On serait même tenté de parler des métiers de consulting , tant les écarts de langage sont importants -par exemple entre un accoucheur et un éclaireur . Néanmoins respectons l’usage commun ,qui a la vertu de la simplicité, et parlons plutôt des différents rôles du consultant que l’on peut identifier à partir de la liste des participants.

Si chaque rôle a sa spécificité , il peut y avoir de multiples interpénétrations. Par exemple même si le rôle de l’ostéopathe n’est pas celui du “guide de montagne”, l’ostéopathe devra, pour préparer son client à la montagne, connaître les pressions auxquelles le corps de son client sera exposé afin de le préparer au mieux à sa randonné. De même le guide de haute montagne devra avoir une idée des limites musculaires de ce même client pour choisir un parcours appropriée à ses capacités. C’est aussi dans cette perspective que les deux groupes qui ont fonctionné en co-consulting ont pu apporté des observations bien plus riches et utiles aux clients , que si seulement l’un de nous avait été placé en lecture de leurs situations.

Une autre émergence issue de notre exercice avec le groupe de formation se trouve dans le nombre d’allusions aux incertitudes auxquelles sont confrontée nos clients. Pour accompagner ceux ci dans leurs passages parfois difficiles vers l’inconnu, nous devons mettre en alternance les casquettes du guide et explorateur capable d’ouvrir de nouveaux espaces et du tisseur des liens entre ceux qui sont invités à se joindre à la démarche .

Il est intéressant de souligner une troisième émergence : les nombreuses allusions à une représentation biologique et humaine de l’entreprise qui indiquerait que l’on s’éloigne peu à peu en France du modèle mécaniste caractéristique de l’organisation traditionnelle. Il y a eu pourtant,dans le dé-briefing, un échange intéressant sur la persistance de la référence à la pyramide de l’organisation, malgré une évolution vers plus de participation des salariés aux décisions de l’entreprise. Ce paradoxe n’enlève rien à la mutation profonde qui s’est exprimée dans notre salle de formation au niveau de l’approche de l’organisation du travail au 21e siècle. Cependant , à notre avis, l’organisation a toujours besoin de leaders qui se montrent capable de traduire ,en leur personne et dans leurs actions, les valeurs et aspirations les plus profondes de leurs troupes, toute en les impliquent de plus en plus dans une partage des responsabilités et du pouvoir. C’est donc par la manière dont on occupera l’espace de “la pyramide”, que l’on se démarque des approches plus hiérarchiques de l’organisation qui seraient dépassés en 2013.

Notre pari que d’une simple présentation l’on pouvait vivre un phénomène d’émergence riche en enseignements a en effet ouvert notre horizon à de nouvelles façons de vivre et pratiquer ce métier de consultant qui nous tient tous à coeur.

Métaphores du Rôle du Consultant

[cudazi_quote source= »] Éclaireurs Accompagnateurs- de déplacements -démarches –de clients qui bougent-qui s’aventurent sur des terrains inconnus – préparer les clients à réussir des passages nouveaux et difficiles.
Copilotes navigateurs
Éclaireur
Guide
Guide de montagne
Explorateur
Entraineur [/cudazi_quote]

[cudazi_quote source= »] Sage Femme / Physiothérapeute d’Entreprise pour aider à redonner vie , généraliser et débloquer les organisations humaines par des moyens naturels: faire naître du nouveau
Accoucheur
Artiste accoucheur
Ostéopathe fluidique
Acupuncteur
Médecin holistique
Tisseur de liens[/cudazi_quote]

[cudazi_quote source= »] Concevoir de nouveaux espaces ou processus
Designer
Architecte
Ingénieur [/cudazi_quote]

[cudazi_quote source= »] Autres images
Entrepreneur
Cuisinier[/cudazi_quote]

Alors Coach ou Consultant ?

Dans la foulée, au moins deux conversations ont eu lieu en prolongation de notre réflexion sur le métier de consultant. L’une opposait le rôle de coach à celui du consultant: Comme l’a expliqué notre collègue Thierry, le premier aurait comme but le développement des capacités du client à résoudre ses propres problèmes et l’autre a tendance à apporter la solution lui même. On pourrait aussi nous demander si nous sommes plutôt coachs ou consultants? En quoi nous sentons-nous différents de certains de nos collègues coaches ? Qu’est-ce qu’un facilitateur : un nouveau métier qui émerge ou une compétence nouvelle à acquérir ?

La deuxième conversation portait sur une sorte de “Loi de Moore** “ et évoquait l’auto-obsolescence de notre métier du moment que nous travaillons dans la perspective de rendre nos clients autonomes. Car si on réussie notre mission, à terme on se rend inutile. Est ce inévitable, et comment développer une clientèle qui revient nous chercher? Ceci renvoie sur la première conversation, est ce que le coach ne doit pas aussi se faire consultant ?

En tout cas,ce qui sera intéressant pour nous sera d’approfondir l’intégration de l’émergence dans nos pratiques, quelque soit le libelle que nous choisissons pour définir notre métier.

Du Chaos au Renouvellement

En Laissant émerger de leur travail sur la carte mentale les tendances actuelles de l’environnement, nos consultants ont dégagé de nouvelles possibilités d’action pour faire face à trois enjeux majeurs pour l’entreprise : la recherche de vivre autrement le travail; exigence de la performance; et l’impératif d’innover.

La différence entre une situation chaotique et une situation complexe c’est que dans le premier cas de figure on ne trouve que désordre et incompréhension, alors que que dans la deuxième on est capable de reconnaître l’émergence de certaines formes et schémas (patterns)***. Autrement dit , quand on on est face au chaos on ne peut que se sauver, car sans sens, sans repères peu de monde est capable d’être acteur- c’est à dire agir en tant que partie prenante d’un système. Quand on est seul face à une situation complexe on n’arrive pas à capter suffisamment de signaux pour y trouver un sens ou des schémas, donc on expérimente le chaos. Pour s’en sortir face à une situation chaotique, Marv Weisbord**** propose de se réunir avec un groupe aussi grand que possible de parties prenantes ( 72 serait le chiffre idéale selon lui), de laisser émerger, dans le désordre, les observations individuelles et puis organiser ensemble le champ qui a émerger de nos interactions. C’est enfin que l’on pourra identifier les schémas , les menaces et les opportunités. qui s’en dégagent .

C’est ainsi que le groupe de formation, après avoir travailler sur les représentations du métier de consultant à fait une carte mentale collective des tendances dans l’environnement présent. qui influent sur l’exercice du métier de consultant. Voici une photo du résultat du travail :
métier de consultant et émergence

Nous avons pu grouper ces tendance en trois méta-tendances qui sont..

  • La montée de l’inconfort et du stress, qui s’accompagne d’un besoin de faire et vivre autrement
  • L’exigence permanente de résultats rapides et mesurables
  • La nécessité de l’innovation

À la diversité de rôles et compétences du consultant, que nous vous avons présenté plus haut, s’ajoute donc la diversité des champs d’intervention et des situations dans lesquelles il intervient. Son client peut être un chef d’entreprise, un DRH, un créateur d’entreprise, un réseau semi-formel, une organisation, un regroupement d’organisations, ou une administration publique. Autrement dit, l’exercice du métier aujourd’hui reflète bien la complexité de notre environnement

Les questions qui se posent à nous sont:

Comment les consultants sont-ils amenés à accompagner les entreprises à concilier ces inconciliables ?

Par rapport à ces tendances , qu’est ce qu’on intègre bien dans nos pratiques, et qu’est ce que nous avons du mal à intégrer?

Voila des questions qui pourront donner lieu à une nouvelle série d’émergences.

Notes:

*En fait, notre doute, qui portait sur le partage d’une enveloppe commune minimale de valeurs et croyances, n’était pas fondée, car le groupe a pu fonctionner avec un degré suffisant de transparence et de spontanéité donc on peut conclure que cette enveloppe existe bien implicitement.

**La Loi de Moore a été exprimée par Gordon Moore, un des fondateurs d’Intel, pour expliquer le phénomène de obsolescence programmée des semi conducteurs dont la capacité augmentait en même temps que le coût de production baissait.

*** Mike McMaster, dans Open Boundaries p19, Sherman & Schultze, Santa Fe Center for Emergent Strategy.Perseus, 1998

****Créateur de Future Search, processus collaboratif de planning stratégique et un des pionniers du développement des organisations. Il est l’ auteur de “Productive Workplaces.”

A consulter :

Pourquoi s’intéresser à la Pratique de l’Émergence

Formation à l’émergence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *